Category Archives: France

Introduction au Chant Diphonique en Mongolie (khöömii) – Nature Originelle

Standard

Introduction au Chant Diphonique en Mongolie (khöömii) – Nature Originelle

Published on Sep 24, 2017

C’est en Mongolie dans les steppes Mongoles que nous rencontrons Vincent Tournoud, Vincent est Concepteur & accompagnateur de voyages en Mongolie. Étant passionné du chant Diphonique, il nous fait une démonstration et nous explique la tradition de ce chant si particulier que les mongols se transmettent de génération en génération. Film, Montage et Édition : Nature Originelle (http://www.nature-originelle.org) Retrouvez Vincent Sur https://www.steppebysteppemongolie.com/ Pour en savoir plus sur Le khöömii – chant diphonique mongol, découvrez “Routes nomades”, ce site fourmille de contenu passionnant : http://www.routesnomades.fr/fr/khoomii

JACQUES BOUET : LE CHANT DES HARMONIQUES / Hommage à Hugo Zemp , figure de l’ethnomusicologie, 2005

Standard

Le chant des harmoniques

Film-débat dans le cadre de l’année internationale de la Physique
Agropolis Museum
le 5 octobre 2005

Hommage à Hugo Zemp,figure de l’ethnomusicologie

Une Coproduction CNRS Audiovisuel et Société Française d’ethnomusicologie

avec la participation de Jacques Bouët (ethnomusicologue – Université Paul Valéry Montpellier)

 

Commentaires de Jacques Bouët

Quelques précisions sur le chant diphonique

I) La pratique vocale et ses variantes instrumentales

Le chant diphonique est une pratique musicale répandue tout particulièrement au sud de la Sibérie dans certaines populations de l’Oural et de l’Altaï ainsi qu’en Mongolie, mais aussi en Papouasie, au Rajasthan, en Afrique du sud. Elle consiste à dédoubler l’appareil phonatoire de telle sorte qu’il émette 2 types de sons en simultanéité :

a) un son fondamental fixe tenu aussi longtemps que le souffle le permet émis en voix de gorge avec un timbre guttural spécifique, constituant donc un bourdon ;

b) quelques harmoniques naturels – le masculin est de rigueur – dont les fréquences sont par définition des multiples entiers du fondamental.

Contrairement aux résonateurs de la plupart des instruments de musique qui sont de volume fixe et non modifiable, le résonateur constitué par la cavité buccale a la particularité de pouvoir être modifié par les mouvements de la mâchoire, des lèvres et de la langue. Les mouvements que l’on pratique pour articuler les voyelles sont utilisés dans le chant diphonique pour renforcer les harmoniques naturels. Ceux-ci deviennent de la sorte suffisamment audibles pour dessiner une mélodie qui se superpose au bourdon.

Bien entendu, la mélodie ainsi émise ne devient clairement audible que si le musicien maîtrise la technique vocale. Pour y parvenir, il doit s’efforcer de diminuer le volume sonore du bourdon guttural de telle sorte qu’il ne fasse pas écran et ne masque pas les harmoniques auxquels il manque le plus souvent des décibels pour être clairement audibles. C’est donc essentiellement un problème d’équilibre sonore entre bourdon et harmonique qui se pose à l’exécutant.

Le chant diphonique donne lieu à des pratiques vocale beaucoup plus diverses et riches qu’on ne peut l’imaginer à première vue. Selon Tran Quang Hai, il existe en Asie centrale (Mongolie, Touva) au moins 16 styles différents bien dénommés et décrits. Voir le site de Tran Quang Hai pour plus de détails [www.tranghai.com].

On distingue assez facilement à l’oreille, les pratiques Touvas de celles des Mongoles : les Touvas rythment le plus souvent leur musique vocale par le moyen de pulsation glottales, alors que les Mongoles ne la pulsent pas.
L’utilisation des harmoniques naturels à des fins musicales qu’ils soient produits aux moyens de techniques instrumentales ou vocales est un universel de la musique.

Voici quelques exemples :

a) L’ethnomusicologue Mireille Helffer a montré que dans le monastère tantrique de Gyütö au Tibet, les moines pratiquent une prière au cours de laquelle la psalmodie proprement dire est entrecoupée de sons plurivocaux tenus en bourdon d’où émerge l’harmonique 10, c’est-à-dire, la tierce, trois octave au dessus du fondamental. Dans ce cas, la valeur symbolique de la pratique est connue : il s’agit de manifester le sacré d’une façon sonore.

b) Les travaux de Bernard Lortat-Jacob sur la pratique plurivocale à quatre voix des confréries religieuses sardes ont montré que l’émergence d’harmoniques est le but même sciemment recherché par les chanteurs dans certaines circonstances. Pendant l’exécution d’un Stabat Mater local durant la Semaine Sainte, des quatre voix constituant le chœur d’hommes doit émerger une cinquième voix dans l’aigu appelée ” quintina ” obtenue par fusion des harmonique. Cette voix de tessiture aigue est totalement virtuelle puisque personne ne la chante. Durant l’office religieux elle est considérée comme la matérialisation sonore de la présence de la Madona.

c) La guimbarde et l’arc musical (attestés dans la préhistoire, à -12000 ans) répandus sur tous les continents sont des pratiques instrumentales très proche du chant diphonique. Avec ces instruments, on produit un bourdon au moyen d’excitateurs sonores extérieurs (languette de métal pincée, corde de l’arc pincée ou frappée) au lieu d’utiliser la glotte. Pour le reste, la technique de sélection et d’amplification des harmoniques naturels est analogue.

d) Il existe dans des populations agro-pastorale de tous les continents des trompes ou des flûtes qui ont la particularité de ne présenter aucun orifice (trous pour les doigts) sur leur tuyau sonore. La mélodie jouée sur de tels instruments (dont le cor de chasse est un exemple connu) n’est autre que des harmoniques naturels renforcés.

e) La technique des “flageolets” dans la musique savante occidentale, pour les instruments à corde : en posant le doigt sur les nœuds de vibration situés au milieu, au quart ou au tiers des cordes vibrantes, on émet des harmoniques naturels qui ont un timbre bien particulier que les compositeurs utilise à de fins expressives diverses.

 

II) Le problème de la fonction du chant diphonique dans les populations de chasseurs de Sibérie :

Actuellement, le chant diphonique est tout simplement considéré par nos contemporains de Sibérie comme une pratique purement distractive.

Mais de même que la guimbarde et l’arc musical – qui sont des variantes instrumentales du chant diphonique – figurent parmi les accessoires sonores des rituels chamaniques de Sibérie, il est probable – mais non prouvé – que le chant diphonique ait pu être associé à des pratiques chamaniques. Comme le souligne Tran Quang Hai, ” jusqu’à présent aucun texte, aucun témoignage ne mentionne un chant diphonique exécuté durant une séance chamanique”.

Les informations dont on dispose et qui pourraient nous faire comprendre le lien entre le chant diphonique et son contexte socioculturel sont donc trop sommaires pour qu’elles aient valeur de documentation ethnographique rigoureusement basées sur une observation systématique d’un phénomène vivant.

Dans La musique et la transe de Gilbert Rouget, ouvrage de référence, avec un important chapitre consacré au thème Musique et chamanisme, on ne trouve pas une seule ligne consacrée au chant diphonique dans un contexte chamanique.

Certaines publications audio-visuelles – d’auteurs dont je ne citerai pas les noms – ont pu donner l’illusion de chant diphonique en situation chamanique. Mais ce sont des reconstitutions fantaisistes pour les besoins de l’édition. Les musiciens auquel il a été fait appel ne sont pas des chamanes en activité, mais des membres de groupes folkloriques.

Tout ce que je peux faire ici, pour ne pas frustrer mon auditoire, est de rappeler brièvement les grands principes de la logique chamanique sibérienne d’après les meilleures sources, notamment le magistral ouvrages La chasse à l’âme de Roberte Hamayon.

Les sociétés de la forêt sibérienne pour lesquelles la chasse est restée l’activité de subsistance unique ou principale jusqu’à l’installation du régime communiste en ces lieux ont un système de croyances tel que les services d’un chamane leur est nécessaire “pour obtenir ‘la chance à la chasse’, c’est à dire des promesses de gibier”.

La fonction du chamane est donc de créer par des rituels les conditions symboliques pour que la chasse permettre à la communauté de ne pas manquer du gibier dont ses membres se nourrissent essentiellement.

Cette fonction repose sur diverses croyances – véhiculées par une très riche tradition orale – selon lesquelles les animaux consommés par les humains (gibier, poissons,plantes) sont animés par des être surnaturels qu’on peut appeler “esprit” pour simplifier.

Ces croyances situent les relations qu’entretiennent les esprits avec le monde animal dans une perspective anthropomorphique : elles sont conçues comme étant “à l’image des relations des humains entre eux” : les esprits sont aux animaux ce que l’âme est au corps de l’homme etc.

Deux conséquences importantes de ces croyances sur la vie de ces populations de chasseurs :

1) prendre du gibier (pour le consommer), équivaut à prélever une part de nature. Or, puisque la nature est le bien commun des esprits surnaturels et des humains, la prise de gibier (c’est-à-dire, la chasse) ne peut se faire que dans une logique d’échange contraignante : tout don doit être accompagné d’un contre-don, et, inversement, tout prélèvement doit être compensé par une contrepartie. Plus concrètement : tout sacrifice ou toute offrande (matériels ou symboliques) faits aux esprits favorisent la bonne chasse et toute prise de gibier nécessite des contreparties symboliques ou matérielles dont sont les esprits sont les destinataires .

2) De même que les humains mangent la chair des animaux, les esprits sont censés dévorer la chair humaine et boire le sang humain.

On craint donc que de tels préjudices (et bien d’autres encore) soient causés aux humains par les êtres surnaturels si le prélèvement de gibier sur la nature – bien commun des humains et des esprits – n’a pas été compensé par une contrepartie, les esprits ayant été de la sorte lésés dans les relations d’échange qu’entretiennent les humains avec eux.

Le chamane est celui qui a pour tâche de maîtriser ces échanges symboliques entre le monde des humains et le monde surnaturel ou qui , du moins, s’efforce de convaincre qu’il les maîtrise réellement.

Dans les cérémonies chamaniques, c’est non seulement le corps du chamane qui est mis à contributions dans des gesticulations dansées, mais surtout sa voix. Souvent les termes locaux qui signifie “chamaniser” réfèrent à des pratiques vocale.

Il y a au moins deux utilisation distinctes de la voix propres aux pratiques chamaniques :

a) Ou bien le chamane chante un récitatif syllabé : lorsqu’il est amené à raconter ses péripéties dans la surnature, sa rencontre avec les esprits etc.

b) Ou bien la voix est émise sur des voyelles ou sur des syllabes sans signification : par exemple, le chamane doit savoir pousser des cris animaux pour appeler les esprits auxiliaires (qui sont des animaux carnivores).

C’est probablement dans un tel contexte que le chant diphonique a pu être utilisé avant de devenir une pratique de bardes (les bardes sibériens font alterner chant syllabique et chant), puis une pratique purement distractive.

Quelques liens

DVD & CD

  • TRAN QUANG Hai et Luc SOUVET (conception C. Béguinet), 2004. Le chant diphonique, DVD du CRDP de la Réunion, DRAC de la Réunion, Académie et Université de la Réunion.
  • Les voix du monde, Une anthologie des expressions vocales. Collection CNRS Musée de l’Homme, conception et réalisation, Gilles Léothaud, Bernard Lortat-Jacob, Hugo Zemp (coffret de 3 CD)
Sélection bibliographique

  • ROUGET Gilbert, 1980, La musique et la transe, Esquisse d’un théorie générale des relations de la musique et de la possession, Gallimard.
  • HAMAYON Roberte, 1990 La chasse à l’âme, Esquisse d’une théorie du chamanisme sibérien, Société d’ethnologie, Nanterre.
  • DESJACQUES, A. 1993, Chants de l’Altai Mongol, thèse de doctorat , nouveau régime, sous la direction du Prof. Manfred Kelkel et du Prof. Jacques Legrand, Université de Paris IV-Sorbonne, 389p., Paris. (chapitre 1: Le Xöömij : 7-108), avec une cassette audio.
  • LEOTHAUD, G. 1989: “Considérations acoustiques et musicales sur le chant diphonique”, Le chant diphonique, dossier n° 1: 17-43, Institut de la Voix, Limoges.
  • TRAN QUANG HAI & ZEMP,Hugo. 1991: “Recherches expérimentales sur le chant diphonique”, Cahiers de Musiques traditionnelles : VOIX, vol. 4 : 27-68, Ateliers d’ethnomusicologie /AIMP, Genève.
  • VARGYAS, L. 1968: “Performing Styles in Mongolian Chant”, Journal of the International Folk Music Council : 70-72, Kingston.
  • WALCOTT, R. 1974: “The Chöömij of Mongolia – A Spectral Analysis of Overtone Singing”, Selected Reports in Ethnomusicology 2 (1): 55-59, UCLA, Los Angeles.
  • TRAN QUANG HAI, 1975: “Technique de la voix chantée mongole: xöömij”, Bulletin du CEMO (14 & 15): 32-36, Paris.
  • TRAN QUANG HAI, 1983: “Note à propos du chant diphonique mongol”, Catalogue de l’exposition Mongolie-Mongolie, Musée de l’Homme (éd), Paris.
  • TRAN QUANG HAI, 1989: “Réalisation du chant diphonique”, Dossier n°1 Le Chant diphonique : 15-16, Institut de la Voix, Limoges.
  • TRAN QUANG HAI, 1990: “Les Musiques vocales”, L’Esprit des Voix, C.Alès (éd), La Pensée Sauvage: 43-52, Grenoble.
  • TRAN QUANG HAI, 1991: “New Experimental About the Overtone Singing Style”,(Nouvelles Expérimentations sur le chant diphonique), Nouvelles Voies de la Voix, 1ère partie, Bulletin d’adiophonologie 7(5&6): 607-618, Besançon.
  • TRAN QUANG HAI, 1999: “Overtones used in Tibetan Buddhist Chanting and inTuvin Shamanism”, Ritual and Music, Lithuanian Academy of Music, Departmentof Ethnomusicology (editeur): 129-136, Vilnius

Contacts

http://www.museum.agropolis.fr/pages/savoirs/champsharmoniques/commentaire.htm


 

Jean François CASTELL : film VOYAGE EN DIPHONIE, 2018, annonce

Standard

VOYAGE EN DIPHONIE
[ Financement participatif Phase 4 ]
40% – 162 soutiens – 9900 euros

Chers amis, chers crowdfounders,

nous avons le plaisir de vous annoncer que le film est terminé.

Après trois ans d’écriture, de tournage, de montage
le projet est désormais bouclé.

Le DVD part cette semaine au pressage.
Pour les participants au financement participatif
ayant souscrit pour cette contribution,
il vous sera envoyé d’ici la fin du mois d’avril.

Merci pour votre patience et votre compréhension !

Une avant-première sera organisée à Paris,
à la Scam, le 02 mai 2018, à 19 heures.
http://www.scam.fr/

Vous êtes tous très chaleureusement invités.
Ne tardez pas à réserver votre place en envoyant un mail à :
horschamps.contrechamps@gmail.com
(attention, jauge limitée)

Nous vous y attendrons
pour échanger autour du film
et partager un verre.

Et aussi…
Bientôt une première projection en festival
le 19 mai à Saint-Malo dans le cadre de :

Étonnants Voyageurs

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant…

Voici une première bande annonce du film :

https://youtu.be/C-iyPKIV878

et voici la jaquette du DVD à paraître :

Le financement participatif continu
jusqu’au 02 mai 2018.

Participez !
http://voyageendiphonie.com/projects/soutenir

*☆✩✮✫*
D’avance MERCI !

Après trois ans d’écriture, de tournage, de montage le film est désormais bouclé. Avant première à Paris le 02 mai 2018.

https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox/1625291cd3889905

 

 VOYAGE EN DIPHONIE 
LES FILMS DU ROCHER / ROUTES NOMADES / HORS-CHAMPS/CONTRE-CHAMPS ©  2018

horschamps.contrechamps@gmail.com
lesfilmsdurocher@gmail.com
contact@routesnomades.fr

Voyage en Diphonie (Bande annonce 1’30) – Un film de Jean-François Castell

Standard

Voyage en Diphonie (Bande annonce 1’30) – Un film de Jean-François Castell

Published on Mar 23, 2018

Voyage en Diphonie retrace plusieurs histoires entremêlées : les fondements d’une démarche ethnomusicologique ; une tournée unique vécue de l’intérieur avec des musiciens bergers et professionnels de Mongolie ; des expérimentations scientifiques ; le mystère du chant diphonique et sa relation profonde à la nature ainsi que sa transmission ; et surtout, l’aventure humaine de Johanni Curtet et Nomindari Shagdarsüren partagée avec ces artistes dans ce grand projet, musical et patrimonial. © 2018 Les Films du Rocher, Hors-Champs/Contre Champs, A ProPos Production.

Urbi et Orbi

Standard

Urbi et Orbi

Published on Sep 6, 2012

Urbi&Orbi Création autour du Chant diphonique de l’Altaï Mongol. Tserendavaa & Tsogtgerel : Chants diphoniques de l’Altaï Mongol Johanni Curtet : Chant diphonique Jean Baptiste Henry : Bandonéon Sophie Bernado : Basson, Chant Gildas Boclé : Contrebasse Pierrick Lefranc : Guitare, Composition

 

MEIKHANEH – UULYN NULIMS – 2017 – FR3

Standard

MEIKHANEH – UULYN NULIMS – 2017 – FR3

Published on Feb 14, 2017

MEÏKHÂNEH Interview de Johanni Curtet Uulyn Nulims extrait de l’album “La Silencieuse”, Buda Musique, mai 2017. Musique : Meïkhâneh / texte en mongol : Nomindari Shagdarsuren – Johanni Curtet : chant de gorge, chant diphonique, luth dombra Maria Laurent : chant Milad Pasta : percussions, chœurs – À la Péniche Spectacle, Rennes, janvier 2017 Émission “Itinéraire Bretagne”, FR3 Isabelle Rettig Merci à toute l’équipe dont nous n’avons pas les noms.

Chant diphonique – Conférence de Johanni CURTET

Standard

Chant diphonique – Conférence de Johanni CURTET

Published on Mar 24, 2016

Conférence de Johanni Curtet (ethnomusicologue, musicien, diphoneur, chercheur) : Rechercher, jouer et transmettre. Retour sur un parcours diphonique atypique. En partenariat avec l’Université de Bretagne Occidentale (UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines) et avec la participation des maïtres de conférence Annick Madec pour le laboratoire LABERS et Nelly Blanchard pour le Centre de Recherche Bretonne et Celtique (CRBC)

Routes Nomades : Aventures en Mongolie & Rentrée 2017 / Adventures of the Anthology in Mongolia / Сонгомол Монголд аялсан нь

Standard
QuangHai Tran <tranquanghai@gmail.com>

Routes Nomades : Aventures en Mongolie & Rentrée 2017 / Adventures of the Anthology in Mongolia / Сонгомол Монголд аялсан нь

Routes Nomades <contact@routesnomades.fr> Sat, Oct 7, 2017 at 4:52 PM
Reply-To: Routes Nomades <contact@routesnomades.fr>
To: tranquanghai@gmail.com
L’Anthologie & Le film : Aventures en Mongolie & Rentrée 2017
Anthology & Film: Adventures in Mongolia & Start of the 2017/2018
Сонгомол ба Кино: Монгол дахь аялал & 2017-2018 оны ажлын эхлэл
Routes Nomades
Anthologie du khöömii mongol
  Retour en images de nos aventures en Mongolie cet été
✮ Quick photo reportage on our adventures in Mongolia this summer ✮
Энэ зун Монголд хийсэн аялалын маань гэрэл зурган тайлан
Cet été, nous sommes partis en Mongolie pour restituer l’Anthologie aux musiciens diphoneurs, porteurs de traditions et lieux de transmission de ce patrimoine. Une aventure humaine retracée et racontée dans le film Voyage en Diphonie, dont le tournage fut effectué entre les mois de juin et août à Oulan-Bator, la capitale, ainsi que sur les pistes, les routes, les rivières, les montagnes et les steppes des sept provinces, sillonnant les 2/3 du pays en 3 semaines, à travers plus de 5500 km de paysages.
Voici un rapport en images de ce voyage riche en événements, émotions et rencontres.


This sumer, we headed back to Mongolia to give away the Anthology to the musicians, khöömii tradition bearers and heritage organisations. A human adventure retraced and narrated in the film Journey In Diphonia, of which shooting was carried out between June and August in Ulaanbaatar, as well as on the paths, roads, rivers, mountains and steppes of the seven provinces, roaming around the two-thirds of the country within three weeks, through more than 5500 kms of landscape.
Here’s the back to the images of this journey – rich in events, emotions and encounters.


Энэ зун бид Монголд очиж, Монгол Хөөмийн Сонгомол цомгоо хөөмийчид болон өвлөн уламжлагчдад түгээхийн сацуу хөөмийн өвийг уламжлуулахтай холбоотой байгууллагуудад хандивлаад ирсэн билээ. Хүн хүнээ гэх сэтгэлийн энэ үйлсийн адал явдлыг өгүүлэхээр бүтээгдэж буй Хөөмийгөөр Аялахуй баримтат киноны зураг авалт өнгөрөгч 6 сараас 8 сарын хооронд Улаанбаатар хотод төдийгүй, 3 долоо хоногийн турш нийт нутгийн гуравны хоёрыг хамран, долоон аймгийн зам жим, гол ус, уул толгод, тал хээрээр 5500 гаруй км зам туулсан аялалын явцад хийгдсэн болно.
Олон олон үйл явдал, сэтгэл хөдлөл, уулзалт учралаар дүүрэн энэ аялалын гэрэл зурган тайлангаас дэлгэж байна.

Inauguration Anthologie
Roadtrip Anthologie dans la steppe
Restitution Anthologie-Mangaljav
Restitution Anthologie-Mönkhsanaa
Restitution Anthologie-Batsükh
Restitution Anthologie-Famille Pürev
Restitution Anthologie-Davaajav
Restitution Anthologie-Undarmaa
Restitution Anthologie-Papizan et sa famille
Restitution Anthologie-Khash-Erdene et Khosbayar
Restitution Anthologie-Toivgoo
Restitution Anthologie-Erdenekhüü
L’Anthologie continue son voyage dans les médias
✩•♪•✩ The Anthology keeps travelling in the mass media ✩•♪•✩
Сонгомол хэвлэл мэдээллийн хэрэгслээр цацагдсаар
En Mongolie, nous avons eu le privilège de recevoir une couverture médiatique importante avec des interviews sur trois télévisions nationales, une journée d’émission consacrée à l’Anthologie sur la radio nationale, des articles de fond dans les journaux et web magazines…
Avec toutes ces contributions, la revue de presse de l’Anthologie et ses tournées compte désormais plus de 130 pages ! Merci infiniment !
Grand merci également à l’Alliance française de Mongolie, American Center for Mongolian Studies et le Théâtre dramatique de province de Khovd qui ont accueilli nos conférences sur l’Anthologie.


In Mongolia, we have had the privilege of receiving extensive media coverage with interviews on three national television channels, a day dedicated to Anthology on national radio, feature articles in newspapers and magazines …
With all these contributions, the press review of the Anthology and its tours now counts more than 130 pages! Thanks a million!
Special thanks to the Alliance française de Mongolie, American Center for Mongolian Studies and the Dramatic Theater of Khovd province that hosted our lectures on the Anthology.


Монголд бидний үйлсийг хэвлэл мэдээллийн олон хэрэгсэл таниулан түгээсэн нь бахдалтай сайхан хэрэг байлаа. Үндэсний телевиз, радио төдийгүй улс даяар цацагддаг хэд хэдэн суваг, ФМ радио, сонин сэтгүүл, вэб мэдээллийн хэрэгслүүдээр бидний ярилцлага болон Сонгомолын талаарх нийтлэлүүд түгээгдсэн билээ. Энэ бүхний ачаар Сонгомол болон түүний аялан тоглолтуудын талаарх хэвлэлийн тойм өнөөдөр 130 гаруй хуудастай болоод байна! Маш их баярлалаа!
Сонгомолын талаарх бидний лекцүүдийг хүлээн авч, зохион байгуулсан Монгол-Францын Төв, Америкийн Монгол Судлалын Төв болон Ховд аймгийн Хөгжимт Драмын Театрт талархсанаа онцгойлон илэрхийлж байна.

Anthologie dans les médias mongols
Anthologie 2015-2017
Financement participatif du film Voyage en Diphonie – Phase 3 jusqu’au 15 octobre
✮ Crowdfunding of  Journey In Diphonia – Phase 3 until October 15  ✮
Хөөмийгөөр Аялахуй киноны санхүүжилтийн аян: 3-р шат 10.15-ныг хүртэл
Film Voyage en Diphonie
Le financement participatif continue avec la phase 3, du 1er juillet au 15 octobre 2017
Le tournage en Mongolie s’est terminé le 8 août. Il a été bien au-delà de nos espérances, et ce à tous les niveaux. Nous sommes revenus avec le plein d’images et d’histoires très fortes.Dès le mois de septembre, nous nous lançons dans plusieurs mois de montage.
Aujourd’hui: 37% atteints avec 147 soutiens. Ce n’est pas encore la moitié …

Nous vous invitons à continuer à partager cet appel pour la phase 3 du financement participatif, pour ouvrir la possibilité à un montage à la hauteur du projet et digne de ce nom. En parler autour de soi, partager l’information sur les réseaux sociaux sont déjà des aides considérables.
Participer au crowdfunding

Nous vous rappelons que si nous n’atteignons pas le montant demandé, quel que soit le montant récolté, le film existera bel et bien (avec certes des moyens réduits sur le DVD) et vos dons seront donc utilisés pour cela.

UN GRAND MERCI A TOUS !
Nous avons besoin de votre aide pour aller jusqu’au bout!


The crowdfunding continues with Phase 3, from July 1 to October 15, 2017
Shooting in Mongolia ended on August 8 and it was far beyond our expectations at all levels.
We came back with a lot of images and very strong stories.
From September, we’ve been working on several months of montage. As of today, 37% of the goal reached with 147 supports. But it’s not the half yet…
We invite you to continue to share this call for crowfunding Phase 3, to open the possibility that meets the project worthy of this name.
Talking about it, sharing information about social networks is already a huge help.
Participate in crowdfunding

We remind you that if we do not reach the aimed amount, regardless of the sum collected, the film will indeed exist (with certainly reduced means on the DVD) and your donations will be used for this purpose.
THANKS A MILLION, EVERYONE!
We need your help to make the film!


Санхүүжилтийн аяны 3-р шат 10 сарын 15-нд дуусна.
Монголд хийсэн зураг авалт төсөөлж байснаас маань ч илүү амжилттай өрнөж, 8 сарын 8-нд дууссанаар бид олон гайхалтай дүрс, түүхээр дүүрэн богцтой буцаж ирсэн билээ.
Ингээд хэдэн сар үргэлжлэх киноны эвлүүлгийн ажилдаа бид ханцуй шамлан ороод байна. Өнөөдрийн байдлаар санхүүжилтийн аянд 147 хүн оролцож, зорилтын маань 37 хувь биелсэн хэдий ч, энэ бүхэн талдаа ч хүрээгүй байна… Иймд бид Та бүхнийг санхүүжилтийн аяны 3-р шатны мэдээллийг нийтэд үргэлжлүүлэн түгээж, баримтат кинонд маань тохирох санхүүжилт босгоход хувь нэмрээ оруулахыг урьж байна.
Санхүүжилтийн аянд оролцох

Зорьсон санхүүжилтдээ бүрэн хүрэхгүй байлаа ч, кино маань бүтээгдэх нь гарцаагүй бөгөөд та бүхний оруулсан хандив кино болон түүний DVD-г бэлэн болгоход зарцуулагдах болно.

ТА БҮХЭНДЭЭ МАШ ИХ БАЯРЛАЛАА!
Кино бүтээхэд бидэнд та бүхний туслалцаа хэрэгтэй байна!

LA RENTREE 2017 ♪ NEW YEAR 2017/2018 ♪ АЖЛЫН ЭХЛЭЛ
L’Anthologie est encore dans la playlist de Songlines !
•*• The Anthology: Again In the Monthly Compilation of Songlines! •*•
Сонгомол маань Сонглайнс сэтгүүлийн шилмэл бүтээлийн цуглуулгад
дахин багтлаа!
Songlines n°132
Pour la deuxième fois en 5 mois, l’Anthologie figure dans la compilation du magazine Songlines, n°132 ! Le voyageur Tim Cope a choisi à la tête de sa sélection, Tsombon tuuraitai khüren par le grand maître Sundui, un enregistrement des archives sonores de la radio nationale de Mongolie, présent sur le CD 1 de l’Anthologie.


For the second time in 5 months, the Anthology is included in the compilation of Songlines magazine, issue n°132! The traveler Tim Cope chose as the first track of his selection Tsombon tuuraitai khüren by the great master Sundui, a recording of the sound archives of the national radio of Mongolia, included in the CD1 of the Anthology.


Монгол Хөөмийн Сонгомол маань таван сарын хугацаанд хоёр дахь удаагаа Английн алдарт Сонглайнс сэтгүүлийн 132-р дугаарын хөгжмийн шилмэл цуглуулгад багтлаа! Аялагч Том Көүп түүврийнхээ эхэнд нэрт хөөмийч Сундуйн Цомбон туурайтай хүрэн бүтээлийг оруулсан байна. Сонгомолын эхний цомогт орсон энэ бичлэгийн эх МҮОНР-ийн архивт хадгалагдаж буй билээ.

Songlines n°132
Songlines: “…Cope’s first track is Mongolian and comes from Buda Musique’s brilliant compilation, Anthology of Mongolian Khöömii, which was a Top of the World #127”
AGENDA ✮ CALENDAR ROUTES NOMADES
НҮҮДЭЛЧИН ЗАМЫН ОЙРЫН ХУВААРЬ
Routes Nomades
7-8/10/17: Ce week-end Routes Nomades est au 25e Heure du livre au Mans, sur le stand du CPFI.

25-29/10/17: Routes Nomades sera présent à la WOMEX, Katowice, Pologne.


7-8/10/17: This week, Routes Nomades is at the 25e Heure du Livre Book Fair in Le Mans, France.

25-29/10/17: Routes Nomades will be present at the WOMEX in Katowice, Pologne.


2017.10.7-8: Бид Францын Лө Мон хотын Номын Баярт оролцож байна.

2017.10.25-29: Нүүдэлчин Зам Польшийн Катовиц хотод болох WOMEX фестивальд оролцоно.

•*•♪ღ♪•  Merci et à bientôt ! •*•♪ღ♪•  Thank you & See you soon! •*•♪ღ♪•
•*•♪ღ♪•  Баярлалаа, удахгүй уулзацгаая! •*•♪ღ♪•
Copyright © 2017 Routes Nomades
Tous droits réservés. All rights reserved. Бүх эрх хамгаалагдсан.

Association loi 1901, licence 2-1059233
www.routesnomades.fr
www.facebook.com/routesnomades
contact@routesnomades.fr
+33 (0)2 43 76 19 65

25 rue d’Andaine, 72190 Coulaines, France
This email was sent to tranquanghai@gmail.com
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Routes Nomades · 25 rue d’Andaine · Coulaines 72190 · France

Email Marketing Powered by MailChimp

Exercice de chant diphonique 8 par Wilfrid Delnord

Standard

Exercice de chant diphonique 8 par Wilfrid Delnord

Ajoutée le 8 sept. 2015

Les chanteurs nomades s’inspiraient pour leurs chants des sons de la nature, cris d’animaux, souffle du vent, bruit de la cascade … On peut également s’appuyer sur les bruits qui nous entourent au quotidien – bruit d’une machine à café, bruit d’une salle informatique – pour progresser en chant diphonique.