Author Archives: haidiphonie

About haidiphonie

Ethnomusicologist, composer and traditional musician from Vietnam Expert on overtone singing since 1969 Music researcher working at the Music Department, Musée de l'Homme, Paris, France

NATHALIE MOLLER : Chanter faux : est-ce une fatalité ?

Standard

le 28 Octobre 2016

errki-bianco

Emission sur FRANCE MUSIQUE avec Dr. Erkki BIANCO, phoiâtre

Marguerite
Catherine Frot incarne Marguerite, dans un film éponyme de Xavier Giannoli

Que les adeptes de la stratégie du playback, qui n’osent pas ou plus chanter en public de peur d’être grossièrement qualifiés de casseroles se rassurent : chanter faux n’est ni le signe d’une mauvaise audition, ni une fatalité.

C’est grave, docteur ?

Pas du tout. « Tout le monde est capable de chanter juste », affirme même Erkki Bianco, phoniatre et ancien laryngologue de l’Ecole d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris. Et son explication débute par la correction d’une erreur bien trop répandue : « On se dit toujours que c’est un problème d’oreille mais c’est totalement faux, c’est un problème de proprioception ».

Proprioception ? Simplement la conscience de notre corps et de ses mécanismes. Ainsi, à moins de souffrir d’une pathologie auditive bien particulière, une personne chante faux parce que, tout simplement, elle ne connaît pas les bons gestes vocaux.

Les origines du mal

Chacun utilise quotidiennement ses cordes vocales, ne serait-ce que pour parler. Là où le chant complique l’exercice, c’est qu’il nécessite de connaître quelle sensation musculaire associer à chaque hauteur de son.

Pour ceux qui ont pu explorer et assimiler ces sensations dès le plus jeune âge, le geste vocal se fait alors inconsciemment. Pour les autres, il va falloir l’apprendre et commencer par rompre avec une idée tenace, le fameux « je ne peux pas ».

Diamant mandarin
Des neurobiologistes de l’Université de Zurich ont découvert comment les oiseaux sont capables d’entendre leur propre chant et de le comparer à celui de leur «maître»

C’est pas seulement ma voix qui chante

Quand certains trouvent le courage de se lancer, ils peuvent se trouver bien déçus par leurs premières vocalises… Mais ce n’est souvent que l’effet du stress : une trop forte pression s’exerce sur les cordes vocales ce qui crée un décalage entre ce qu’ils veulent chanter et ce qu’ils chantent réellement.

Même chez les personnes les moins timides, un simple manque d’exercice peut suffire à leur laisser échapper quelques fausses notes. Ainsi, un bon musicien instrumentiste peut tout à fait rencontrer des difficultés à chanter, parce qu’il n’a jamais vraiment eu à mobiliser son appareil vocal, hormis en cours de solfège.

« Presque tout le monde chante facilement Frère Jacques… Mais Joyeux Anniversaire paraît toujours plus compliqué », observe le Dr Bianco. Car les apprentis chanteurs s’imaginent en effet à tort, qu’un écart entre deux notes nécessite un grand effort, alors que le geste vocal à effectuer est, lui, tout petit…

La France, mauvaise élève

« La France est un des pays où l’on chante le plus mal ». Et en effet, les écoliers français chantent trop peu souvent, comparé notamment à leurs voisins allemands ou britanniques. Et lorsqu’on leur demande de chanter, c’est trop souvent dans un contexte de notation ou de contrainte, qui inhibe progressivement leurs capacités vocales.

Il faut dire que le français, langue plate et sans accentuation, ne nous aide pas. A l’inverse, le chant est chose plus naturelle pour les populations aux langues tonales. En chinois, par exemple, la prononciation des syllabes inclut déjà une hauteur de son :  et  n’ont pas la même signification, et il faut ainsi presque chanter pour se faire comprendre.

Choeur d'enfants chinois
Le premier ton chinois est proche de la hauteur du La

Être un chanteur 

Cela peut paraître paradoxal, mais le Dr Bianco est formel : « Pour entendre, il faut déjà avoir fait ». Chanter juste nécessite donc d’abord et avant tout une expérimentation physique : produire de bons comme de mauvais sons pour retenir le geste vocal qui leur correspond. Ainsi, une personne souffrant d’une dégradation de son audition peut continuer à chanter juste, parce qu’elle conserve les bons mécanismes physiologiques.

Vient ensuite l’écoute. Il peut évidemment être utile de s’imprégner de musique lorsque l’on veut améliorer son chant, bien que le résultat dépende de ce à quoi on prête attention. Si c’est la justesse que l’on vise, écouter est un bon exercice d’identification et de différenciation : cette note était-elle plus aigüe ou plus grave que la précédente ?

Gene Kelly au piano

Le syndrome Jenkins

S’inspirer du grand répertoire et des plus belles voix, pourquoi pas, mais la démarche reste vaine tant qu’on ne sait pas s’écouter soi-même. C’est ce qu’illustre parfaitement le cas de la soprano américaine Florence Foster Jenkins, casserole notoire, que l’on connaît à l’écran sous les traits de Catherine Frot (dans Marguerite) et de Meryl Streep.

Madame Jenkins écoutait beaucoup de musique, ne manquait guère de confiance en elle, et chantait pourtant terriblement faux. Pire encore : elle ne semblait pas du tout s’en rendre compte. Selon le Dr Bianco, la première explication possible de son mal est simple : « Elle a commencé tard et, surtout, elle ne s’écoutait pas chanter ».

Ne jamais dire jamais

Avec plus ou moins de facilité, chacun est donc capable de s’entraîner pour chanter juste, le plus tôt étant le mieux. Reste évidemment par la suite à développer son oreille musicale et d’autres qualités vocales, comme l’expressivité. A moins que justement, la musique ne provoque en nous aucune émotion particulière.

C’est ce qu’on appelle l’amusie : ne pas différencier la musique des autres bruits. Dans ce cas-là, il s’agit d’une pathologie neurologique, le cerveau n’interprète pas correctement les sons. Mais même face à un tel handicap, il nous faut rester optimiste : non seulement l’amusie ne touche qu’une part infime de la population, mais de récentes recherches ont montré qu’il est possible d’en guérir.

Le Che
Che Guevara aurait souffert d’amusie

 

TRAN QUANG HAI’s workshop in ROMA, ITALY,October 20, 2013

Standard

The last day of workshop at Eleonora’s place followed by a dinner . Roma (Italy), October 20, 2013

Ngày học khóa hát đồng song thanh tại nhà của Eleonora. Tiếp theo là bữa ăn tối với tất cả người học hát . Roma, Ý, 20 tháng 10, 2013

tqh-roma-2013-1

TRAN QUANG HAI

tqh-roma-2

Participants of Tran Quang Hai’s workshop

thq-roma-3

Tran Quang Hai & participants

tqh-roma-4

Tran Quang Hai & Raffaella Misiti

tqh-roma-5

Tran Quang Hai & Giovanna Trantino.

tqh-roma-6-chiara-percibali

Tran Quang Hai & Chiara Perciballi.

tqh-roma-7-simone-moscato

Tran Quang Hai & Simone Moscato

tqh-roma-8

Tran Quang Hai & …..

tqh-roma-9-elisa-pezzuto

Tran Quang Hai & Elisa Pezzuto

tqh-roma-10-enrico-h-di-lorenzo

Tran Quang Hai & Enrico H. Di Lorenzo

tqh-roma-11-ele-bruni

Tran Quang Hai & Ele Bruni

tqh-roma-12

Tran Quang Hai & ….

tqh-roma-13-casa-bruni

Dinner at Ele Bruni’s home

tqh-roma-14

Food

tqh-roma-15

Food

tqh-roma-16

Food

tqh-roma-17

Spaghetti

tqh-roma-18

Spaghetti

tqh-roma-19

Ele Bruni served spaghetti to a participant (Giovanna)

tqh-roma-20

2 participants at dinner table

tqh-roma-21

Giovanna , Enrico at dinner

tqh-roma-22-ele-bruni

Ele Bruni

tqh-roma-23

Participants at dinner

tqh-roma-24

Ele Bruni served spaghetti

tqh-roma-25

Tran Quang Hai , Enrico, Giovanna at dinner

TQH ROMA 26.jpg

Cake

 

 

 

TRAN QUANG HAI ‘s workshop of overtone singing in Cosenza and Isola Capo Rizzuto , Calabria, ITALIA, 15-18 novembre 2014

Standard

TRAN QUANG HAI ‘s workshop of overtone singing in Cosenza and Isola Capo Rizzuto , Calabria, ITALIA, 15-18 novembre 2014
Laboratorio di Canto Armonico con TRAN QUANG HAI, Cosenza, Isola Capo Rizzuto, CALABRIA, ITALIA, 15-18 novembre 2014

affiche Calabria nov 2014.jpg

TRAN QUANG HAI ‘s WORKSHOP OF OVERTONE SINGING at CENTRE MANDAPA, Paris, October 16th 2016

Standard

TRAN QUANG HAI and the participants (Emilie, Patrick, Moa, Rosa, Guy et Nicole) of his workshop of overtone singing at Centre MANDAPA, Paris, October 16th 2016
TRẦN QUANG HẢI và những người học khóa hát đồng song thanh tại Centre MANDAPA, Paris, 16 tháng 10, 2016

_DSC3141.jpg

De gauche à droite: Emilie, Rosa, Nicole, Guy, Patrick, Moa

_DSC3144.jpg

Trân Quang Hải & Emilie

_DSC3146.jpg

Trần Quang Hải & Patrick

_DSC3147.jpg

Trân Quang Hải & Moa

_DSC3149.jpg

Trân Quang Hải & Rosa

_DSC3152.jpg

Trân Quang Hải & Nicole

_DSC3154.jpg

Trân Quang Hải & Guy

 

Atelier de chant diphonique de Tran Quang Hai pour 3 chanteuses de chant lyrique, Paris, péniche La Pop, 10 octobre 2016

Standard

 

IMG_1498.jpg

Camille, Tran Quang Hai, Marie, Michiko

IMG_1500.jpg

Camille, Tran Quang Hai

IMG_1501.jpg

Marie, Tran Quang Hai

img_1508

Michiko, Tran Quang Hai

img_1509

Tran Quang Hai , Geoffroy

 

ATELIER /Chant diphonique avec Tran Quang Haï, Centre MANDAPA, 6 rue Wurtz , 75013 PARIS, dimanche 16 octobre 2016 de 9h30 à 13h30

Standard

Chant diphonique avec Tran Quang Haï

_dsc2248-copy

Chant diphonique, avec Tran Quang Hai

Dimanche 16 octobre 2016 de 9h30 à 13h30
Niveau Tarif
Tous niveaux – Initiation L’atelier 45€
Inscription sur reservations@centre-mandapa.fr ou au 01 45 89 99 00
Envoyer un chèque de 15€ d’arrhes à l’ordre du Centre Mandapa

Le chant diphonique

tranquanghai

 

 

Le professeur Tran Quang Hai

vlcsnap-2016-07-18-15h58m36s533.png

 

Musicien et musicologue est issu d’une famille d’éminents musiciens vietnamiens depuis cinq générations. Ethnomusicologue au CNRS et au Musée de l’Homme, son domaine de recherche est la musique vietnamienne, asiatique et le chant diphonique sibérien. Membre de nombreuses Sociétés scientifiques dans le domaine de l’ethnomusicologie, il se produit internationalement et dispense son enseignement. Il a publié 23 CD de musiques traditionnelles et reçu plusieurs distinctions : la médaille de Cristal du CNRS en 1955, celle de Chevalier de la Légion d’Honneur en 2002 et celle d’Honneur du Travail (Grand Or) en 2009. Au Mandapa, Tran Quang Hai propose chaque année plusieurs sessions de chant diphonique. De janvier à mars 2014, il animera un cycle d’ateliers « Cuillers en concert ! » dans le cadre des ateliers soutenus par la Mairie de Paris.

http://tranquanghai.info/

 

TRAN QUANG HAI EXPLIQUE LES HARMONIQUES EN FRANCAIS

https://www.youtube.com/watch?v=r3kLKi6MhPo

TRAN QUANG HAI ‘s workshop of overtone singing at SPAZIO NU, PONTEDERA, ITALY, 9-11 september 2016

Standard

_DSC2248 (Copy).JPG

_DSC2236 (Copy).JPG

First row from left to right : Ross, Francesca, Liviana, Tony, Laura

Second row from left to right : Daniela, Georgiu, Nicoletta, Eugenia, Pino

Third row : Andrea, Silvia

 

 

_dsc2252-copy

Liviana & Trân Quang Hai

_DSC2253 (Copy).JPG

Tony & Trân Quang Hai

_dsc2256-copy

Andrea & Trân Quang Hai

_dsc2258-copy

Pino &Trân Quang Hai

_dsc2261-copy

Francesca & Trân Quang Hai

_dsc2263-copy

Trân Quang Hai & Eugenia

_dsc2265-copy

Ross & Trân Quang Hai

 

_DSC2268 (Copy).JPGTrân Quang Hai & Nicoletta

_DSC2270 (Copy).JPG

Laura & Trân Quang Hai

_dsc2272-copy

Georgiu & Trân Quang Hai

_DSC2274 (Copy).JPG

Trân Quang Hai & Silvia

TRAN QUANG HAI with participants of his workshop of overtone singing in PONTEDERA, ITALY, wednesday 4 september 2013

Standard

1234800_10151700325507739_373983773_n

TRAN QUANG HAI with participants of his workshop of overtone singing in PONTEDERA, ITALY, wednesday 4 september 2013

TRẦN QUANG HẢI với những người học hát đồng song thanh tại PONTEDERA, xứ Ý , thứ tư 4 tháng 9, 2013

2958_10151700326067739_707061902_n.jpg

1174870_10151700326527739_324478788_n.jpg

1186198_10151700326412739_1467341096_n.jpg

1235914_10151700326952739_497920946_n.jpg

998484_10151700327017739_1236407493_n.jpg

1240473_10151700326852739_1032788957_n