Apprentissage des bases du chant diphonique, FRANCE

Video

Published on Mar 8, 2012
Chanter avec la voix de gorge en contractant les muscles du cou.

Prononcer la lettre « L ». Monter la pointe de la langue vers le milieu du palais et maintenir cette position.

Prononcer ensuite la voyelle « Û » avec, toujours la pointe de la langue collée fermement contre le point de fixation entre le palais dur et le palais mou.

Essayer de contracter les muscles du cou et ceux de l’abdomen pendant le chant comme si on essaie de soulever un objet très lourd.

Donner un timbre très nasalisé.

Prononcer ensuite les voyelles I et U (ou O et A) liées mais alternées l’une après l’autre en plusieurs fois).

Ainsi sont obtenu le bourdon et les harmoniques en pente ascendante et descendante selon le désir du chanteur.

On varie la position des lèvres ou celle de la langue pour moduler la mélodie des harmoniques. La forte concentration musculaire augmente la clarté des harmoniques.

Pour devenir un chanteur diphonique virtuose, cela nécessite une parfaite coordination entre ventre, diaphragme et thorax, entre les cordes vocales, la glotte et le larynx, ainsi qu’entre la langue, les lèvres et la cavité buccale.
Chanter doit rester un plaisir, si vous ressentez la moindre douleur au niveau de la gorge ou une fatigue, il faut savoir faire une pause pour reprendre plus tard ou un autre jour. A vous de jouer!!!
Bien sûr, essayez de chanter « en hommage à la nature » et en s’en inspirant.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s